Accueil
Remerciements
Préambule
Introduction
Le Beylik
Organisation
Intronisation
Le Makhzen
L'Administration
La Justice
Le Culte
L'Economie
La Force Publique
Les Propriétés
Biographies
La Colonisation
La Résistance
La Chute du Beylik
Capitulations
Points de Vue
Documents
Liens
Bibliographie
Contact
Livre d'Or

Hassan Bey (1608 - 1622)

Palais du BeySous le règne de Sliman Katania Pacha, en 1617, les échevins de Marseille, dans le but de calmer l'esprit d'hostilité qui régnait à Alger contre les Français qui détenaient un certain nombre de prisonniers Turcs mis aux galères, offrirent de les faire restituer en échange de détenus français se trouvant à Alger. Quand les libérés débarquèrent à Alger, on s'aperçut que leur nombre était loin de correspondre à la réalité. La population, insurgée, refusa de laisser embarquer les prisonniers français libérés, Les raïs de la Taïfa prirent l'initiative d'une expédition immédiate contre le Bastion de France qui venait à peine d'être relevé de ses ruines par les Français. Le sultan qui était au mieux avec le roi de France fit destituer le pacha jugé incapable d'appliquer ses décisions.

Hassan Bey ne fut pas touché par la disgrâce de son chef. Il mourut de la peste en 1622 à Qacentina où la famine et l'épidémie faisaient de gros ravages comme dans toute la province (1).

(*) On ne connaît pas grande chose de ce bey. Vayssettes signale que le nom de Hassan Bey figure dans un acte concernant la famille Ben Azzouz Chérif de Mila qui avait été dressé par le Madjlis de Constantine en l'année 1027 de l’hégire soit 1618.
Histoire de Constantine sous les beys (1869 », p. 91).

Retour à la Chronologie